Exposition «La Rhétorique du Corps » de l’artiste Souad BYAD

à partir du 26 Décembre 2013 à 19h

 

La quête des charmes discrets

En voilà une artiste qui dévoile pour ne point déflorer .Des corps suggérant mille et une grâces à peine insinuées ,puis la plasticienne se dérobe et cède à la tentation de la coloriste, laissant le regardeur avide de détail partir en conjectures.

Le duel est pourtant bien engagé, partagé entre une rêverie franchement rendue du corps discrètement ramolli en aucun cas mutilé, et cette liberté de peindre tout son saoul, Souad Byad n’en donne qu’à sa tête et part dans une quête éperdue de la forme hagarde, délibérément suggestive.

Mais notre artiste ne se soucie guère des étiquettes ni même des intentions, dans une peinture très personnelle avec des distorsions et un jeu dynamique des entrelacs, Sa peinture ne saurait pas refléter ce stress, cette difficulté d’être de l’art de notre temps. Un hymne donc déclaré à la femme enchanteresse génératrice de transport ,de visions, muse promise pour un art ,que Souad Byad ébauche ,pleinement Émotionnel et sans cesse renaissant.

Ahmed Fassi

Critique d’art